Bienvenue sur MALUM DISCORDIAE! Pour les nouveaux petits arrivants, direction le GUIDE qui vous permettra de mieux vous débrouiller sur le forum !
Quoi de neuf sur MD ? Viens te tenir au courrant des dernières nouveautés par ici !
Un petit vote sur les topsites ça fait toujours plaisir ! Pour nous prouver tout ton amour, rendez vous par ici !
Découvrir la chronologie et suivre l'actualité RPG au jour le jour ? C'est possible ! Viens écouter la RADIO HÉPHAÏSTOS !

Partagez
 

 Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité


Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 19:26




Alex T. Dashner

Qui veut pas être soigné ?

NOM •• Dashner. PRÉNOM(S) •• Alex Théo. SURNOM(S) •• Alex c’est assez court faut pas de surnom ou alors faut demander à mes ex… vivantes. ÂGE •• 20 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE •• 8 mai à Washington DC. NATIONALITÉ •• Américaine. ORIGINES •• Inconnu au bataillon. OCCUPATION •• Se balader dans la forêt, enquiquiner une certaine fille, s’entraîner avec un arc, killer les monstres qui ont le malheur de le croiser ou des fois l’inverse parce que c’est pas facile d’être bon tout le temps. ORIENTATION SEXUELLE •• Les Bombes, uniquement les bombes. STATUT CIVIL •• Célibataire mais c’est pas sa faute, c’est les filles qui comprennent rien. PARENT DIVIN •• Apollon. POUVOIR(S) •• métamorphose en panthère noire aux yeux verts (si si c’est très important) et don de guérison mais uniquement sur les autres ARME FÉTICHE •• une tapette à mouche, na ça passe pas ? Bon bah un arc magnifique rétractable en un pins où est dessiné un chat noir. DÉFAUT FATAL •• Le sacrifice, il faut parfois se sacrifier pour de nobles causes et Alex oublie quelques fois qu’il n’a qu’une vie et n’hésite pas à rentrer dans le tas même s’il se fait pulvériser ce qui est potentiellement un petit léger problème. Oui on peut aussi appeler ce défaut la connerie --‘ À LA COLONIE DEPUIS •• 8 ans.
CARACTÈRE •• Conciliant + Apaisant + Discret + Intuitif + Responsable + Sûr de soi + Poli + Colérique + Crédule + Jaloux + Obstiné + Protecteur + Revanchard + Impatient.


QUELQUES ANECDOTES SUR TON PERSONNAGE.
01.Alex a une peur maladive du feu, est tétanisé devant la moindre flamme. 02. Il a du mal à accorder sa confiance aux gens, ce n’est pas qu’il n’aime personne mais il sait qu’il risque de les protéger jusqu’à sa propre mort et préfère éviter de s’attacher. 03. Lorsqu’il a besoin de réfléchir, il aime bien s’éloigner des autres et aller observer les étoiles. 04. Il n’est pas rare de le voir s’agiter la nuit lorsqu’il dort et la meilleure solution est encore de le réveiller plutôt que de le laisser vivre des épisodes de sa vie peu joyeux, encore et encore. 05. Mister Dashner est plutôt un suiveur au départ, il est rare qu’il ait les idées pour se mettre en danger mais une fois dans le feu de l’action, il est très motivé et ne recule devant aucune action. 06. Le jeune homme a pour ambition de se tirer rapidement de la colonie mais le soucis n’est pas uniquement de partir –même si d’après lui-même il s’en sortirait très bien tout seul- le soucis c’est de quitter ses amis et une en particulier, raison pour laquelle il reste, même s’il grogne un peu par moment. 07. A certainement passé plus de temps à lustrer son arc qu’à l’utiliser en combat tellement il est maniaque. 09. Dû à son côté demi-dieu, il a toujours eu du mal avec la lecture, sauf quand il s’agit des livres de médecines, ce qui ne l’intéressait pas le moins du monde étant enfant. 10. Est allergique aux cacahuètes, le seul soucis c’est qu’il en raffole et entre la raison et les goûts difficile de choisir. 11. A gardé contact avec sa soeurette qu'il aime énormément et qui n'est pas vraiment flippé à l'idée de savoir tout un tas de truc sur les demi-dieux 12. Détail très très important, s'il est sous sa forme panthère, il est bien incapable d'utiliser son don de guérison.

Sang mêlé.
01. •• Que pensez-vous des dieux ? Et des romains ? Si Alex reconnaît la puissance des dieux et son ascendance divine, en revanche, il ne considère pas son géniteur comme son véritable père car n’a pas vraiment eu l’impression qu’il était présent pour lui. Cependant, il défendra la colonie des grecques jusqu’à son dernier souffle, peu importe ses griefs contre les dieux. De toute façon, ce n’est pas comme s’il avait vraiment le choix. Il se demande aussi l’utilité des dieux réellement, parce qu’ils ne sont pas là pour sauver des vies, pas là pour guider leurs enfants, par contre pour inventer des monstres, des épreuves, ce sont les champions. Bref pas sa tasse de thé que ces gars là.
Pour les Romains, il s’en tamponne complètement, il trouve juste particulièrement étrange d’adorer se battre en jupette, bien que cette remarque vienne légèrement des allusions de sa meilleure amie. Combattre avec eux ne l’emballe pas du tout –faut dire qu’ils sont légèrement coincé niveau combat-, par contre allez visiter leur infirmerie ça lui plait mais il n’en a pas eu l’occasion, trop occupé à la colonie et en dehors. Leurs coutumes l’intrigue dans le mauvais sens  mais leur système de cohorte semble être génial, ce serait peut-être plus sympa de ne pas être entouré de fils d’Apollon mais de pouvoir côtoyer d’autres personnes sans le côté militaire. Il y a eu du bon dans les deux camps quoi.
02. •• Que faisiez-vous et où étiez-vous la nuit de l'intrusion de la bande armée de mortels au sein de la Colonie ?Alex n’était pas vraiment dans son bungalow. Il était installé sur une colline en retrait, ce qui lui a sauvé la vie à coup sûr, il contemplait les étoiles comme souvent quand il a besoin d’être tranquillou. Il se souvient très bien de l’explosion de couleur et d’avoir mis quelques secondes avant de s’être bougé pour aller voir ce qui se passait. Le plus étrange c’était l’atmosphère, l’odeur de sang partout, la poudre et pourtant ce n’était pas ce qui inquiétait réellement Alex, il cherchait les enfants d’Ares mais la personne qu’il souhaitait croiser lui tomba dessus. Il en garde un très mauvais souvenir de cette nuit, soigner les blessés et enterrer les morts ce n’est pas une chose très agréable
03. •• Que pensiez-vous des mortels jusqu'alors ? Et maintenant ? (Votre personnage n'est pas au courant de l'existence du DLCEM, seulement de l'attaque armée par des mortels.)
Les mortels, difficile de ne pas les aimer au départ, qu’est ce qu’ils y peuvent s’ils ont pas de pouvoir, Alex a vécu avec un père aimant, une mère aimante et une sœur géniale qui n’avait pas la moindre trace de divinité dans leur sang et leur comportement, ça ne les a jamais empêché d’apprécier Alex et vice versa. Autant dire que le fait que des humains attaquent le sidère littéralement, il ne comprend pas le but de cette attaque gratuite, pas non plus le fait de s’en être pris à des demi-dieux qui n’ont pas choisi leur naissance et encore moins de se balader avec des troubles. Sans être un adepte des batailles habituellement, il n’hésitera pas à venger ses camarades morts au combat, à moins qu’il soit derrière les troupes à soigner ses camarades encore en vie qui vont certainement se faire démolir au combat ou encore qu'il choisisse de rejoindre sa soeur aspirant bien plus à la paix qu'à la guerre d'après lui.
04. •• Vous sentez-vous particulièrement en danger ou démuni face à cette menace invisible et inconnue ? Oh bah non pas du tout voyons, c’est tellement agréable de ne pas connaître l’ennemi et de ne pas le voir, tout en sachant particulièrement que l’ennemi n’est pas spécialement enclin à la discussion. Pas de doute, l’idée d’être anéanti pour une chose dont il n’est pas responsable inquiète fortement le demi-dieu et s’il y avait que ça mais non il est persuadé que sa meilleure amie, un peu truffe, va sauter sur l’occasion pour aller taper tout le monde et évidemment qu’il va la suivre, ce qui l’inquiète encore plus d’ailleurs.

À PROPOS DU JOUEUR.
PSEUDO/PRÉNOM •• Râleuse, ronchon (j'aime bien ronchon). ÂGE •• 22 ans. COMMENT AS-TU CONNU MALUM DISCORDIAE •• par pur hasard. COMMENT TROUVES-TU LE FORUM •• les codes sont magnifiques. Oh et le coup des smileys triés par couleur, c'est wouahou épatant AVATAR •• Cody Allen Christian. UN DERNIER MOT •• Où qu’il est le bébé ? AH LE VOILA.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 19:27


   

   
Histoire

   
Alex


   
☞ Commençons par le début c'est toujours plus clair que par la fin.

   Chaque enfant, lorsqu’il doit parler ou imaginer la rencontre de ses parents imagine un truc grandiose, presque avec des feux d’artifices à chaque mot, Alex n’a jamais eu cette vision des choses. Pour cause, lorsque sa mère évoquait, une fois tous les trente-six du mois le père du jeune homme, elle restait vague et à ses yeux c’était plus la bêtise d’une vie qu’un éternel amour après qui courir. Elle restait toujours sur la même histoire pour la rencontre du père du jeune garçon. A l’époque, elle gagnait sa vie en tant que fleuriste dans la boutique qui devait être au moins la plus miteuse et la moins bien desservie de la ville mais un job reste un job. Un soir qu’elle rentrait chez elle à pied, ayant grâce à un client loupé son bus, elle se fit accoster par la personne la plus lourde au monde, le genre de mec à éviter et où il vaut mieux traverser la route pour être sur le trottoir d’en face. Cependant, il y avait aussi le désir de ne pas faire le trajet seul, elle décida donc de parler avec durant le trajet. Leurs sujets de conversations étant assez variées et plaisants, elle l’invita à boire un coup chez elle et là, il y eut quelques loupés qu’Alex a un peu de mal à comprendre, comment on peut se retrouver dans un lit avec quelqu’un qu’on ne connait pas et qu’on aime pas particulièrement… surtout sans la moindre protection, m’enfin il n’est pas non plus amer à ce sujet, après tout s’il est là ce n’est pas vraiment par l’opération du saint esprit non plus. Sa mère a toujours été catégorique sur la suite de l’histoire, non elle n’était pas une femme amoureuse et n’a jamais cherché à le revoir, d’ailleurs elle aurait été partante pour élever Alex seule si elle n’avait pas rencontré Bob. Bob c’est le médecin top par excellence, premier de sa promotion promis à un grand avenir mais qui a préféré se fermer des portes, avoir une clientèle plus petite, moins riche mais plus fidèle, bien plus fidèle. C’est comme ça qu’ils se sont rencontrés, lorsque mademoiselle est allée consulter pour une maladie commune et qu’au final elle s’est retrouvée avec la maladie : grossesse. Ils se sont revus plusieurs fois par la suite, oui l’éthique, c’est mal de draguer son patient bla bla bla, et par contre pour les dieux ça dérange personne de se marier avec sa sœur, sa nièce voir de se taper sa fille, m’enfin un léger détail. C’est comme ça que la mère du futur Alex a emménagé chez le médecin de famille et l’amant, au passage. Peu avant la naissance du jeune homme, ils se sont mariés, soit disant pour qu’il puisse hériter… de quoi on se le demande vu la maison minuscule mais crachons pas dessus non plus. Alex en naissant eut donc le droit au nom de famille de son « père » et au deuxième prénom choisi par celui-ci à moins que ce soit le premier, certains détails ont été oubliés avec le temps.

Les premiers temps ont été sympathique, pour ne pas dire parfait, le gamin n’était pas du genre compliqué à vivre, pas trop à pleurer et assez simple à contenter, un bébé cool quoi. Le changement fut assez radical lorsqu’il apprit à marcher, Alex avait beau être cool, il touchait à tout et ça devient bien vite énervant de ranger ses affaires avant que mini tornade aux yeux verts passe avec son charriot et embarque tout pour en faire un trésor. Oui, remercions Bob pour les histoires de pirate, la maison était une immense île et tout devait être caché, ce qui peut être sympa, sauf quand il touche aux stéthoscopes, aux téléphones portables ou encore aux clés de voitures. Malgré cela, les parents du jeune homme décidèrent par on ne sait trop quel délire d’avoir un deuxième enfant, ainsi naquit deux ans après Alex la petite Léna et là commença les ennuis. Non pas tout de suite, bébé Léna étant pas douée dès le départ, heureusement mais vers l’âge de deux ans commença l’alliance d’un frère et d’une sœur et ce fut une véritable catastrophe. Les deux enfants étaient les maîtres de leur île et montaient leur magot ensemble, ce qui faisait légèrement criser les parents qui n’hésitaient pas à les punir et les envoyer dans leur chambre, ce qui n’avait pas vraiment de résultat sur leurs comportements, sauf peut-être pour ce qui est de la boude et des pleurs d’être séparé, ah les gosses, mieux vaudrait il ne jamais en faire.

Vint la joie immense que de découvrir que la lecture, c’est galère, que de rester assit à une place toute la journée n’est pas par envie mais par obligation et qu’il faut apprendre des choses qui de toute façon n’auront pas la moindre utilité pour un demi-dieu, à moins que certains voient dans la conjugaison et dans l’histoire du pays quelque chose de plus passionnant que celle de rester en vie, chacun son truc après tout. Alex avait beau faire semblant d’être concentré, rien ne l’intéressait, la lecture, c’est limite si Lena n’apprenait pas avant lui à déchiffrer les mots tandis qu’il galérait encore à former b+a =ba. Comme si être le dernier des imbéciles n’était pas suffisant, vint rapidement d’autres problèmes pas des plus agréables, l’envie de chasser les pigeons. C’est un gros problème ça, pas uniquement parce que les pigeons ça vole, c’est inutile à chasser ou autre mais parce qu’Alex sentait bien que ça différait des autres enfants, il les fixait intensément et sentait couler en lui le désir immense de les traquer et de sauter dessus pour planter ses crocs… sauf qu’un gamin de moins de dix ans n’a habituellement pas d’autres envies que de les pourchasser pour les voir s’envoler. Autrement dit, c’était un petit détail flippant. Loin d’entamer la bonne humeur et la joie de vivre du gamin, la chasse au pigeon fut un jeu entre lui et sa sœur, voilà donc le frère et la sœur Dashner devenu loups traquant les proies sans le moindre succès mais ça les faisait bien rire.

Tout aurait pu continuer ainsi s’il n’y avait pas cette étrange sensation de ne pas être normal, les courses d’endurance à l’école donnait à Alex des envies de meurtres, non pas qu’il n’aimait pas courir mais son instinct lui soufflait première chose, la fuite n’est pas une option, courir pour le plaisir est inutile et surtout qu’il est complètement débile de courir sur deux pattes. Il avait beau savoir qu’un humain court sur deux pattes, que le sport c’est important pour les études et que courir autour d’un stade n’a rien à voir avec une quelconque fuite, ces idées tambourinait dans son esprit sans qu’il puisse s’en tirer autrement que par un mal de tête infernal. La transformation en panthère survint un jour qu’il était en forêt avec sa sœur et ses parents pour un pique-nique en famille. Il la cherchait à cache cache pendant que les parents se reposaient sous un chêne. L’expression de pure panique dans les yeux de sa sœur lorsqu’il se trouva nez à nez avec fit savoir à Alex qu’un truc clochait. Sous l’effet de la peur, il cessa la métamorphose et eut bien du mal à expliquer à Léna comment il faisait ça au juste, encore moins si elle pouvait le faire. Loin d’être inquiète devant la métamorphose de son frère, elle semblait plutôt regretter de ne pas pouvoir le faire. Quoi qu’il en soit, cette chose étrange fut un secret entre eux deux, jusqu’à ce qu’ils en découvrent plus. Par ils, c’était surtout la gamine de 10 ans qui essayaient de trouver des choses dans les livres et les balançaient dans la tête d’Alex lorsqu’elle ne trouvait rien, sadique la petite Lena.
Fort heureusement pour changer les idées d’Alex vint les vacances et comme tous les enfants, bah les vacances à la montagne, c’est tellement la classe. Lena et Alex étaient tellement motivés qu’ils avaient leurs lunettes de skis sur les yeux dès le départ de la voiture tandis que leurs parents ne cessaient de leur répéter que ça ne servait strictement à rien, qu’ils n’arriveraient pas avant la nuit, pouah aucun effet, de toute façon l’important c’était d’être prêt dès le départ. Au bout d’une heure, la voiture était silencieuse les deux loustics s’étant endormi et les parents pouvant enfin souffler bien que leurs regards se posent sans cesse pour vérifier que tout allait bien derrière, ah les inquiétudes, mignon mais pas très utile dans la voiture.

Une fois sur place, l’énergie remontée à bloc, les piles électriques sortirent comme des fous furieux vers les pistes avant que papounet leur fasse signe que les valises ne se défont pas toutes seules, soit dit en passant ça aurait été cool comme don mais bon c’est pas Alex qui a choisi. La première semaine de vacance, plutôt cool pépère, entre la luge, le ski et le chien de traîneau, c’était plutôt sympa. Sauf pour ce qui concernait le « camarade de ski » le genre pot de colle que ni Alex, ni Lena ne pouvaient supporter et ils se faisaient un plaisir de le semer lors des groupes de trois. Le soir Alex attrapait les livres de médecines de son père, seul livre à peu près déchiffrable, ce qui l’inquiétait énormément pour le coup n’ayant pas du tout envie d’être médecin, faut dire que les quelques heures passées au cabinet pour pas être seul à la maison pendant que sa mère emmenait Lena au poney –bien un truc de fille ça- les patients étaient bien souvent chochotte, embêtants et il n’aimait pas trop ça de toute façon.
Les ennuis provinrent la deuxième semaine, lors d’une randonnée pédestre de quelques jours. Déjà il faut savoir qu’Alex n’était pas du tout motivé, sans parler de Léna qui rechignait à chaque pas, limite s’il ne fallait pas la pousser pour qu’elle avance, chose qu’Alex trouvait très drôle en fait et qui faisait un peu crier les parents, mais c’est ça qui est marrant non ? Il y eut donc cette journée très ensoleillée où ils grimpaient tous comme des cabris… pas très doué les cabris. Le seul fait positif c’est que pot de colle ne les suivait pas, en même temps c’est pas les deux enfants Dashner qui allaient dire à un gars qu’ils aimaient pas du tout de les suivre en montagne. Soudain il y eut cet air encore plus frais qu’habituellement, à moins que ce soit la chair de poule et l’ennemi fut là en un rien de temps. Alex n’avait jamais vu une chose aussi grosse de toute sa vie, un chat mais un chat magnifique de couleur flamboyante, des yeux proche du rouge, un peu flippant ça par contre, le pire c’était son air pas sympa, sa queue qui rappelait plutôt celle d’un serpent même si après les demi-dieux lui ont légèrement indiqué que c’était celle d’un scorpion, Alex n’était pas très calé bestiaire et pour lui c’était juste un gros chat de la couleur d’un tigre, sans les rayures, bref pas de quoi fouetter un… ouai non on va éviter cette vanne. La première réaction de tout le monde fut de stresser, enfin Alex le comprit comme ça avec le courrez de papa. Ordre complètement débile puisque les jambes semblaient jouer les castagnettes chez Alex. D’ailleurs à tout bien y réfléchir, il n’avait pas du tout l’intention de fuir et campait sur ses positions en grondant un avertissement à l’adresse du gros matou –oui manticore c’est pareil-. Leurs parents semblaient bien décidés à protéger leur progéniture faisant rempart contre le danger. Un glapissement de terreur provint de Lena à l’instant même où le monstre tout droit sorti des contes pour enfants dont aucun ne raffolait vraiment se jeta sur leur père, l’envoyant au sol comme un vulgaire doudou et partant l’instant d’après sur la mère qui lui lançait des cailloux dans la tête. Sous la frayeur et certainement pour protéger sa famille –sans aucun succès- Alex se retrouva sous les traits d’un félin à essayer d’avancer pour rejoindre le combat, dans l’optique de laisser à Lena le temps de fuir. Difficile de fuir quand une espèce de sadique s’accroche à la queue d’une panthère pour l’empêcher d’avancer, Lena agissait aussi mais pas du tout dans l’optique combat plutôt des murmures répétés du style « Alex on s’en va viens » Alors le truc qu’Alex a d’ailleurs toujours pas compris c’est comment une gamine ne stress pas à la vue de son frère sous forme complètement anormale, pas de doute Lena est certainement le petit génie de la famille qui prend les choses comme elles sont. Les deux enfants galopèrent donc le temps que leur mère se fasse massacrer. Galopèrent… ouai l’espace de quelques secondes puisque l’instant d’après Lena sautait sur le dos de son frère et martelait ses flancs comme pour un vulgaire poney tandis que celui-ci grognait comme un fou pour qu’elle cesse et si le traitement de faveur s’arrêtait là mais pas du tout elle lui demandait de se changer en chèvre à chaque fois qu’il glissait sur la neige, en chèvre… non mais elle avait loupé des cours à l’école la demoiselle, il ne contrôlait rien, à peine ses pattes. Quoi qu’il en soit, il se débrouillait pour s’en tirer et elle… l’encourageait ? en lui disant qu’ils étaient poursuivi par le tigre énorme, comme encouragement… il y a mieux. Alex arriva au bord d’une corniche et fit un bond pour rejoindre l’autre pan de montagne, mal négocié le bons. Il se rattrapa in extremis au bord et essayait tant bien que mal de remonter pour ne pas être précipité dans le vide. Il avait presque réussi à remonter la quatrième patte sur le sol enneigé lorsque la manticore trouva que le moment était approprié pour sauter et lui bondit dessus entraînant les deux gamins dans le trou. Au premier choc sur le dos, plus de Lena sur lui et d’ailleurs plus de panthère, Alex avait retrouvé sa forme normal et roulait jusqu’à se retrouver tout en bas avec des douleurs dans chaque partie de son corps. Il rampa jusqu’à sa sœur jusqu’à s’écrouler à ses côtés et fermer les yeux en sentant ses paumes le brûler intensément lorsqu’il touchait les côtes de sa sœur dans les vapes. Sans avoir la certitude que ce qu’il faisait marchait, Alex avait au moins l’impression que ça la maintenait en vie, puis tout fut noir l’instant d’après.

Lorsqu’il se réveilla, il était allongé sur un lit, la chaleur diffusé dans la pièce donnait envie de se rendormir, pourtant à peine le regard posé à sa droite et à sa gauche qu’il se levait, paniquant devant l’absence de Lena. Comme dans tous les hôpitaux, infirmeries, centre médicaux, c’est limite si tous les médecins ne vinrent pas immédiatement pour hurler et expliquer des choses dont Alex se fichait complètement. Non mais c’est vrai que le gamin cherchait sa sœur alors d’apprendre que les dieux existaient, qu’il était demi-dieu et que son satyre l’avait perdu de vue… ouai non mais là c’était quand même le satyre boulet qu’il s’était coltiné, comment on peut perdre son objectif de vu ? M’enfin peu importe. C’est donc dans ce climat très étrange qu’Alex apprit bien des choses sur son ascendance divine, sur le camp de taré derrière la tente, rien sur Léna en revanche et lorsqu’il essayait d’en venir au sujet qui l’intéressait, les autres restaient vagues. Qu’à cela ne tienne, puisque personne ne voulait l’aider, il mènerait l’enquête comme Sherlock Holmes. A peine sorti de la tente que tien Apollon trouva que c’était le meilleur moment au monde pour se manifester et faire savoir au peuple qu’Alex était son fils, il aurait pas pu venir juste avant, quand Léna et Alex galéraient dans la neige… Et comme une bonne nouvelle s’accompagne d’une suivante, il découvrit que son satyre était le gars le plus insupportable au monde, celui qui les avait collé durant toute la première semaine de vacances, génial… ça pouvait difficilement être pire.
Après un mois à le voir s’échapper toutes les deux heures, Chiron finit par craquer et lâcher que Léna étaient chez leurs grands-parents, certainement en vie grâce aux pouvoirs de guérisons d’Alex, et qu’il pouvait y aller pour l’année scolaire mais qu’il fallait revenir ici durant les mois d’étés. Pas de soucis pour Alex qui passait sans aucun problème (ou presque) les 10 mois de l’année chez leurs grands-parents et les deux mois restant à la colonie. Certainement que ça aurait continué comme ça durant un bon moment s’il n’y avait pas eu miss fille d’Ares. Dusty est arrivée comme un cheveu sur la soupe du jour au lendemain dans la vie d’Alex, bon bien sûr il savait par un pote satyre –son seul pote satyre en fait- qu’il y avait une fille d’Ares trop sympa mais dans la tête d’Alex, Ares+ Sympa c’est contreproductif. Les enfants d’Ares sont juste les gens trop vantards lors des captures l’étendard, oui même s’ils sont bons, peu importe. A force d’en entendre parler, il fallut bien la rencontrer la camarade, petit à petit ils s’apprivoisèrent et leurs aptitudes différentes leur permis d’être un bon duo puis des meilleurs amis avec du temps, beaucoup de temps.

Alex s’entend bien avec, peut-être même trop par moment, il l’a ramené plusieurs fois chez lui, surtout pour noël en fait. Ces derniers temps Léna parle d’ailleurs beaucoup de couples qui feraient mieux de se créer plutôt que d’enquiquiner tout le monde autour, ce qu’Alex ne prend pas du tout pour lui. La seule chose qu’il sait c’est que Dusty est trop mignonne comme fille et qu’elle attire TROP les gens, ce qui agace profondément son camarade. Puis il y a les gueulantes de la demoiselle sous prétexte qu’il est proche d’une fille, c’est légèrement l’infirmerie qui veut tuer tout le monde ça !

Bref pour mister les histoires de Percy Jackson et autres Romains, ça ne l’intéresse absolument pas,  bon bien sûr si les Romains étaient venu les castagner, il aurait participé à la bataille, il a d’ailleurs participé à celle de Manhattan mais sinon ce n’est pas le héros du camp et c’est mieux ainsi.

En revanche les problèmes ont démarré avec les humains pétant un câble et saccageant le camp, provoquant chez les demi-dieux une hécatombe qu’aucune guerre n’avait déclenchée. Il y a depuis un climat de peur, une aversion pour les humains et ça… Alex ne peut pas vouloir tuer tous les humains, il y a sa sœur au milieu et les liens fraternels sont ce qu’ils sont, s’il y a un choix à faire, il préférera carrément se tirer avec elle que de laisser des amis et des compagnons d’armes lui faire du mal. Pour le moment, il attend de voir comment avancent les choses tout en essayant désespérément de savoir ce que sa meilleure amie compte faire de son côté.

   

   


Dernière édition par Alex T. Dashner le Mar 11 Aoû - 19:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 19:46

Bienvenue :hearty:
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
PISTOLET À EAU NATIONAL
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie entre deux missions
messages : 1692
parmi nous depuis le : 01/08/2015

PISTOLET À EAU NATIONAL

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 19:49

Bienvenue sur le forum :woot: , la famille Grecque s’agrandit bril
Excellent choix de parent divin, bonne chance pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Loïs I. Clinton
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Quelque part à NY.
messages : 1545
parmi nous depuis le : 28/05/2013

ITINÉRANT.

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 19:54

Oh yeah un nouveau Grec ♥️ Bienvenue sur le forum, si tu as des questions, n'hésite pas ! Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex 150811060 (et merci pour les smileys :3 )

_________________
Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Jfbb
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 20:00

Merci à tous pour votre accueil, vous êtes mignons <3
Revenir en haut Aller en bas
Loïs I. Clinton
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Quelque part à NY.
messages : 1545
parmi nous depuis le : 28/05/2013

ITINÉRANT.

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 20:18




Bienvenue Alex

tu es des nôtres !


Sois la bienvenue sur Malum Discordiae, Alex T. Dashner ! Te voilà donc validé ! J'aime beaucoup le style avec lequel tu as écris ton histoire, j'ai même ris à certains moments  :mdl:  Je vois qu'avec Dusty vous êtes arrivés à deux, j'ai hâte de voir l'évolue du lien entre vos deux personnages  Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex 72414213 Tu as deux autres demi-frères et soeur ici, Ailam et Sukie :hehe: En tout cas, bienvenue encore une fois, et amuse toi bien parmi nous !

Maintenant que tu fais partie des nôtres, voici ce que tu en dois surtout pas oublier   Si ton personnage est un sang-mêlé, rendez vous juste et enfin, ici. Si ton personnage fait partis de la dlcem, rendez vous juste . Pour recenser le travail de ton personnage, c'est juste .

Ensuite n'oublie pas d'ouvrir ta fiche de liens à cet endroit et ta fiche de sujets juste là. N'oublie pas de remplir ton profil, c'est toujours plus agréable pour les gens avec qui tu rp !  

Enfin, si t'as une question, une suggestion, une demande, n'importe quoi, ou même si t'as juste envie de causer, n'hésite pas à t'adresser à Tristan E. Langley ou bien Loïs I. Clinton. Tes administrateurs qui sont là pour toi !  


_________________
Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Jfbb
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 20:23

Dusty, Dusty, ça me dit un petit truc ce prénom... une chieuse brune OUAI OUAI JE CONNAIS :D

merci Loïs pour les compliments :)(au passage le gif du chat est flippant, on a l'impression qu'on va se faire bouffer XD)
Revenir en haut Aller en bas
Loïs I. Clinton
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Quelque part à NY.
messages : 1545
parmi nous depuis le : 28/05/2013

ITINÉRANT.

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 20:38

(comment ça flippant mon chat :mdl: :mdl: )

_________________
Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Jfbb
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex EmptyMar 11 Aoû - 20:43

Premièrement ton chat rappelle Salem le chat de Sabrina, le méchant sorcier coincé sous la forme du matou pour ses méfaits (enfin dans mes souvenirs)
Mais en plus il fait ses griffes sur une lime à ongle en nous fixant l'air de dire, tu vois je les aiguise pour te trancher la gorge, reconnais que c'est un peu légèrement inquiétant Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex 4104680634
Revenir en haut Aller en bas

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty
MessageSujet: Re: Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex   Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ne t'en fais pas ce n'est qu'un jeu ••• Alex
» Le code se fais en boucle (intro du forum)
» C'que t'as fait d'ta journée ! o/
» "3103" vous connaissez ?
» [résolu]Probleme avec mon clavier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ HISTOIRE DE SE DÉTENDRE.  :: Emportés par le Léthé. :: Archives des fiches.-