Bienvenue sur MALUM DISCORDIAE! Pour les nouveaux petits arrivants, direction le GUIDE qui vous permettra de mieux vous débrouiller sur le forum !
Quoi de neuf sur MD ? Viens te tenir au courrant des dernières nouveautés par ici !
Un petit vote sur les topsites ça fait toujours plaisir ! Pour nous prouver tout ton amour, rendez vous par ici !
Découvrir la chronologie et suivre l'actualité RPG au jour le jour ? C'est possible ! Viens écouter la RADIO HÉPHAÏSTOS !

Partagez
 

 retrouvailles pv. olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyJeu 15 Aoû - 19:49

retrouvailles pv. olympe 130730105745710498
A peine arrivée devant les cibles, je pris ma barrette et elle se transforma en mon arc, avec mon carquois pleins de flèches argentés. Je pris une flèche, et je la positionna sur ma corde, que je tira jusqu'à ce qu'elle effleure ma bouche, je lâcha la corde, et baissa mon arc, et la flèche vint se ficher au milieu. Contente de moi, je repris une flèche. Au fil des années, j'avais appris à ne plus trop louper ma cible, où viser sur celle-ci le plus près d'où je visais. Je refis les mêmes mouvements, que très peu de temps avant, cette fois-ci la flèche vint se ficher juste à côté de la première. Je repensa à Olympe. Une très bonne amie. C'est grâce à elle que je maîtrise aussi bien mes pouvoirs, c'est elle qui m'a appris. J'avais bien essayer de lui faire apprendre le tir à l'arc, mais elle était meilleure à l'épée. Je repensa à la drachme qu'elle m'avait passée avant de partir, et je la sortie. Je fis ce qu'il fallait afin que mon amie, vienne à moi. Alors Olympe apparut, je lâcha mon arc qui se transforma à nouveau en une barrette dans mes cheveux, à chaque que je ne le touchais plus il se transformait en barrette et se fichait dans mes cheveux automatiquement. Je me jeta dans ses bras, comme je le faisais avec Logan, mon meilleur ami. Olympe ! Si tu savais comme tu m'avais manquée ! Je lui souris, et lui fit un bisou sur la joue, avant de la prendre à mon tour dans mes bras, elle m'avait tant manquée.



Dernière édition par Astrid C. Finch-Fletcher le Dim 25 Aoû - 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyJeu 15 Aoû - 22:49


Retrouvailles


Olympe s’était levée de bonne humeur ce matin : voire même de très bonne humeur. Elle n’avait pour ainsi pas cours de la journée et pour couronner le tout, c’était également son jour de repos à la librairie. Aujourd’hui s’annonçait donc sous les meilleurs auspices : elle allait pouvoir flâner. Ou bien encore sortir et devoir s’occuper d’un monstre au prochain coin de rue. Ou encore aller à la plage, à San Francisco ; les plages là-bas étaient plus joli que certaines de ce côté des Etats-Unis. Finalement son esprit décida pour elle : elle opterait pour la dernière solution si personne ne venait s’immiscer. Elle avait d’ailleurs pris une photo d’un petit coin tranquille non loin d’une plage, qu’elle pourrait exploiter pour se téléporter. Son colocataire était déjà partie lui pour ses cours, ou autres activités en fait elle n’en savait pas grand-chose, ou du moins ne s’en souvenait plus ; elle se retrouvait alors seule dans leur appartement. S’étant déjà habillé, d’une tunique violette et d’un jeans noir, elle entreprit alors d’aller dans la salle de bain et de se brosser les dents. Brosse à dent en bouche, elle se recoiffait légèrement de l’autre main. Mais elle était loin d’imaginer ce qui allait arriver. L’eau du robinet ne coulait plus normalement, elle s’élevait dans les airs et la lumière qui entrait par la fenêtre entrepris de faire l’arc-en-ciel. Elle recevait un iris-mail en plein milieu de sa salle de bain. Oui vous ne rêvez pas ! Une rousse se matérialisa à l’intérieur de l’arc-en-ciel,  une petite rousse qu’Olympe ne connaissait que trop bien. La petite Astrid des Déméter. La Blonde lui adressa un petit sourire plein de dentifrice, lorsque la jeune l’invita à venir la voir à la Colonie : elle se trouvait au terrain d’entraînement et l’attendait. Répondant positivement d’un hochement de tête, elle fit disparaître l’arc-en-ciel d’un mouvement de main avant de cracher dans le lavabo. Une minute de plus et elle mangeait du dentifrice. La pauvre. Vérifiant plus par précaution que personne ne regardait en direction de sa fenêtre, la jeune fille d’Iris ferma alors les yeux, se rappelant de ce lieu, se rappelant du terrain d’entraînement de la Colonie, où elle y avait passé plus de quatre ans. Rouvrant les yeux, le décor de sa salle de bain avait laissé place à l’étendue de verdure du terrain vague.

Et devant elle se tenait la fameuse petite rousse qui l’avait appelé. A l’apparition d’Olympe, Astrid lâcha son arc pour se jeter dans les bras de la Blonde. L’intéressée un peu surprise au début, ria légèrement avant de lui rendre son étreinte. Après tout l’aînée avait aidé la jeune fille de Déméter à perfectionner et maîtriser ses pouvoirs. Pour l’ancienne pensionnaire la téléportation et son don avec les Drachmes étaient innés mais tout de même travaillés. Elle avait donc pu lui donner bon nombres de conseils sur ce domaine. La fille de Déméter s’exclama alors que son aînée lui avait beaucoup manqué avant de lui faire un bisou sur la joue et de la reprendre pour un nouveau petit câlin. C’était une certaine insouciance qu’Olympe appréciait car elle avait elle-même un petit peu le même genre de caractère. Une fille joviale qui n’est pas capable de détester quelqu’un. Lorsqu’elle se détachait enfin de son amie, elle la détailla rapidement car elle avait un petit peu changé depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vues. L’imitant, la Blonde lui fit un bisou sur la joue avant de dire :

-Mais c’est que tu as changé depuis la dernière fois Astrid : grandie peut-être ? Un index posé sur sa joue, et le pouce de la même main sous le menton elle réfléchissait ; avant finalement de chasser tout cela d’un petit mouvement de main. Toi aussi tu m’as beaucoup manqué, ma petite apprentie préférée !

Lui adressant un joli petit sourire dont elle avait le secret, Olympe se sentit quelque peu submergée par la nostalgie émanant de ce lieu. En effet, elle ne revenait ici que pour des visites de courtoisies, un peu comme celle-ci.

-Alors comment vas-tu ? Que me vaut l’honneur de ton appel ? Demanda-t-elle avec un sourire.

Voyant les cibles au loin, et perforées de deux flèches en plein centre, Olympe mit un peu de temps à comprendre, mais elle comprit tout de même. Désignant du pouce, les cibles plus loin, elle ajouta avec un petit rire :

-Tu tires toujours aussi bien, si ce sont bien tes cibles, bien entendu.


fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyJeu 15 Aoû - 23:08

retrouvailles pv. olympe 130730105745710498
Dans l'iris-mail, je vis la jolie blonde se lavant les dents, et me faisant un sourire pleins de... dentifrice. Je me retenais d'exploser de rire, lorsque d'un revers de main, elle fit disparaître l'image de son amie, Astrid ne put s'empêcher de rire. J'était dans ses bras, elle m'avait vraiment manqué.
- Mais c’est que tu as changé depuis la dernière fois Astrid : grandie peut-être ? Un index posé sur sa joue, et le pouce de la même main sous le menton elle réfléchissait ; avant finalement de chasser tout cela d’un petit mouvement de main. Toi aussi tu m’as beaucoup manqué, ma petite apprentie préférée ! Je rigola, entre Olympe et moi il n'était qu'une question d'apprentie au début, puis nous avons tissé des liens, et voilà où nous en sommes. A une amitié, parfaite. La jolie blonde m'adressa, un sourire dont elle avait eu secret jusqu'à maintenant.
- Alors comment vas-tu ? Que me vaut l’honneur de ton appel ? La fatidique question, que me valait Olympe à chacune de nos entrevues ? Oui c'est ça.
- J'avais envie de te voir, tu me manques beaucoup, tu sais, maladroite ? Et puis... On va dire que ça pourrait aller mieux, maintenant depuis le feu de camp.... Et je rigola, Olympe avait été maladroite avec mon arc, et depuis j'ai toujours ça en mémoire : la grande maladroite, nommée Olympe ! J'en rigole toujours. - Et puis... On va dire que ça pourrait aller mieux, maintenant depuis le feu de camp...Elle regarda la cible, où je tirai habituellement, je fus un peu gênée, quand elle me complimenta.
-Tu tires toujours aussi bien, si ce sont bien tes cibles, bien entendu. J'étouffa un petit rire.
- Evidemment que ce sont mes cibles ! lui dis-je en souriant, fière de moi. Mademoiselle Everdeen, désire-t-elle une démonstration ? dis-je en rigolant. J'espérais intérieurement qu'elle ne me poserait pas trop de question par rapport au feu de camp, et je crois que ça se voyais sur mon visage.



Dernière édition par Astrid C. Finch-Fletcher le Dim 25 Aoû - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyMar 20 Aoû - 23:30


Retrouvailles


Une amitié commence toujours avec une petite étincelle. Avec un petit quelque chose. Et celle des deux jeunes filles avait commencé grâce à leurs pouvoirs. Contrôler son pouvoir de téléportation, ainsi que celui de transformer toute pièce de monnaie en Drachme étaient comme inné pour Olympe. Alors dès son arrivée elle avait été réquisitionnée en quelque sorte afin d’aider les autres. Et elle avait eu la chance de tomber sur la jeune rousse. Elle était de deux ans plus jeune que la Blonde, mais elle était déjà pleine de talents à douze ans ! Harmony n’avait donc eu pas tant de choses que ça à lui apprendre, mais ça avait plutôt était un travail de détachement, et de ne pas laisser ses émotions submerger ses pouvoirs. On savait tous que n’importe quels demi-dieux pouvaient ainsi devenir des plus dangereux. Olympe était passée maître dans cet art : des psychiatres à la pelle dans son enfance, des adultes qui ne l’avaient jamais cru à ce qu’elle voyait et à ses histoires ; et elle était finalement devenue la fille qui se tenait debout devant Astrid. Celle qui, d’après certains pouvait avoir des réactions quelque peu bizarre selon les situations, mais aussi une jeune fille avec de la gentillesse à revendre et une patience incommensurable. Même face à des romains qu’elle avait rencontrés et qui pourtant détestaient les grecs, elle leur trouvait toujours une excuse pour discréditer leur haine. Elle faisait en effet partie des partisans pensant qu’un jour – car oui un jour cela sera possible – grecs et romains arriveront à s’entendre… Mais ce ne sera peut-être pas demain la veille ! A la fameuse question qu’elle posait toujours à chaque de ses visites à la Colonie : ‘’Que me vaut l’honneur de ton appel’’, la jolie rousse lui répondit tout simplement qu’elle avait envie de la voir, car elle lui manquait beaucoup madame la maladroite. Même Olympe ne put s’empêcher de lâcher un petit rire. Oh oui, bien sûr qu’elle se souvenait de pourquoi elle lui avait attribué ce surnom. Astrid en reconnaissance de ce que la Blonde avait fait pour elle, la cadette avait essayé de lui apprendre le tir à l’arc. Autant vous dire que maladroite comme elle était, c’est déjà une chance qu’elle arrive à se débrouiller pas mal à l’épée. Mais alors ce jour-là, ça avait été un véritable fiasco. Autant vous dire qu’elle avait absolument tout raté, pas une seule flèche avait atteint sa cible et même les pensionnaires à côté d’elle prenaient peur. Mais au moins elles avaient bien rigolé…

La rousse continua alors en disant que ça pourrait aller mieux depuis le feu de camp. La jeune Blonde saisit tout de suite ce que voulait dire cette phrase et ce regard. Elle ne manquerait pas de revenir sur le sujet. Après son petit compliment au sujet des cibles, Astrid étouffa un rire avant de lui répondre que c’était bien évidemment ses cibles, et lui demanda même si la demoiselle Everdeen voulait une démonstration.

-Tant que c’est toi qui fais la démonstration, je veux bien ! Dit-elle avec un sourire. Moi il vaut mieux que je ne retouche pas à un arc !

En effet, ce serait mieux pour toute la Colonie. Au moins si quelqu’un était blessé, ce ne serait pas de sa faute ! Ne se doutant pas une seconde, qu’elle allait mettre les deux pieds dans le plat, comme elle avait si souvent l’habitude de le faire ; elle trouva normal d’aborder le sujet du feu de camp. Olympe n’y avait pas vraiment assisté, vu qu’elle était partie de la Colonie un tout petit peu avant. Elle avait juste entendu que ça ne s’était pas très bien passé, grâce à ses nombreux petits informateurs qu’elle contactait à la Colonie. Sa cadette avait ainsi attisée sa curiosité : dommage pour elle si elle voulait garder quelque chose de secret, c’était râpé.

-Le feu de camp ne s’est pas bien passé pour toi ? Hormis le fait que tout le monde a décidé de se taper dessus, il t’est arrivé quelque chose de spécial ? Tu veux m’en parler ?

Son côté altruiste ressortait ainsi plus qu’autre chose, et Olympe lui offrait par la même occasion un petit sourire qui se voulait réconfortant…


fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptySam 24 Aoû - 9:47

retrouvailles pv. olympe 130730105745710498
Tant que c’est toi qui fais la démonstration, je veux bien ! Dit-elle avec un sourire. Moi il vaut mieux que je ne retouche pas à un arc !
- Rooooooh allez s'il te plaît ! dis-je les yeux implorants en détachant ma barrette qui se transforma automatiquement en un superbe arc en bois très résistant, et surtout des flèches toujours présentes dans mon carquois. Lorsque je n'ai plus de flèches d'autres viennent instantanément. La rousse prit alors une flèche dans son carquois et la mis sur sa corde, pointant son arc vers le sol pour ne pas blesser qui que ce soit, elle se positionna en face de sa cible favorite, et visa le centre. Lorsque sa flèche partit à toute vitesse vers la cible, elle pria sa mère pour que sa flèche ne se flanque pas autre part que là où elle l'avait souhaitée. Et prière exaucée, sa flèche vint atterrir au beau milieu de sa cible. Elle reprit son arc, et elle le lâcha quelques instants afin qu'il redevienne barrette, et qu'elle puisse l'enfiler. Chose faîte, elle se dirigea vers son amie, maladroite.  

- Le feu de camp ne s’est pas bien passé pour toi ? Hormis le fait que tout le monde a décidé de se taper dessus, il t’est arrivé quelque chose de spécial ? Tu veux m’en parler ?
La blonde offrit un sourire qui se voulait réconfortant, à la demi-déesse, qui lui indiqua de venir s’asseoir avec elle à la lisière de la forêt, pour en discuter un peu plus tranquillement.

- Bon... Je commence mon "histoire" (rigolais-je)On s'était rendu au feu de camp, la colonie et moi. Tout se passait assez bien, et je gambadais pour faire le tour des lieux, et j'ai rencontré un bien joli romain. On s'est assied et on a fait connaissance, en découvrant qu'il était archer lui aussi. Nous avions beaucoup de points communs, et j'en suis tombée amoureuse... dis-je en finissant mon récit, je me mordit la lèvre, comme je le faisais toujours lorsque j'était nerveuse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyDim 25 Aoû - 13:21


Retrouvailles


La jeune rousse pesta lorsqu’Olympe lui dit qu’il fallait mieux qu’elle fasse la démonstration. Elle voulait absolument très certainement essayer de lui apprendre à nouveau le tir à l’arc. La Blonde n’était tout simplement pas très chaude pour recommencer, mais rien que pour faire plaisir à son amie, elle serait capable de reprendre un arc. Détachant sa barrette qui se transforma alors automatiquement en un arc, elle prit une flèche avant de se positionner face à la cible. Elle leva son arme, tendit la corde avant de lâcher cette dernière. Sa flèche fendit l’air avant de venir se loger au centre de la cible. Elle était toujours aussi douée. Comment voulez-vous qu’Olympe arrive à un tel niveau, c’était tout bêtement impossible. La Blonde applaudit alors la rousse de sa démonstration et lui fit un sourire. Elles entamèrent alors le sujet du feu camp, auquel Olympe n’avait pas assisté, elle était partie de la Colonie peu de temps auparavant. Mais la rousse semblait être chamboulée par ce dernier, quelque chose avait dû lui arriver. La cadette l’invita à s’asseoir à côté d’elle, à la lisière de la forêt, histoire de pouvoir parler plus tranquillement toutes les deux. Prenant place à côté d’elle, elle entreprit d’écouter son histoire. Astrid et les autres grecs s’était rendu au feu de camp et tout se passait bien au début. Elle faisait le tour des lieux lorsqu’elle avait rencontré un joli petit romain. Malgré son côté un peu naïve, Olympe saisit les paroles derrière cette insinuation avant même qu’elle ne prononce ces mots. Ils s’étaient assis tous les deux, avaient fait connaissance et découvert qu’ils étaient tous les deux archers. Ils avaient beaucoup de points communs et elle en était tombée amoureuse. Elle semblait tout de même être mal à l’aise de cette situation, car elle se mordait la lèvre.

-Je suis contente pour toi Astrid, tu sais qu’il soit grec, romain ou humain, qu’importe tant que tu en es amoureuse c’est tout ce qui compte. Je ne pense pas, du moins je n’espère pas ; que cette guerre entre camps durera encore longtemps. Moi-même je connais des romains, et je n’en suis pas morte ! Ponctua-t-elle la fin de sa phrase avec un petit rire.

En effet, elle pensait à certaines personnes qu’elle pouvait apprécier dans ce les pensionnaires appelaient, le camp adverse. Comme Jules, celle avec qui elle avait eu cette quête : une descendante romaine d’Iris. Ou encore Ella, Olympe était sûre qu’elle pourrait être de bonnes amies s’il n’y avait pas cette rivalité que tout le monde essayait d’instaurer.  Elle trouvait cela des plus puérils.

-Je pourrais peut-être t’emmener voir ton prince charmant un jour si tu veux ? Mais ça sera notre secret alors !

Toujours dévouée et loyale pour ses amis, voici une des nombreuses facettes de la fille d’Iris. A croire qu’elle avait en effet était baignée dans un monde d’arc-en-ciel dès sa naissance ! Regardant de droite à gauche, Harmony vérifiait qu’il n’y avait personne aux alentours : de un, parce qu’il faudrait mieux que personne ne sache qu’elles planifieraient un jour de rendre visite aux Romains ; et de deux, parce que c’était une belle journée et elle se sentait d’humeur motivée. Et motivante. Se relevant ainsi rapidement, elle tendit sa main vers la jeune rousse afin de l’aider, tout en lui disant :

-Que dirais-tu de réessayer un petit cours ? Je sens que cette fois-ci, j’arriverai peut-être à toucher la partie blanche de la cible ! Tant qu’il n’y a personne et que tu te caches derrière moi, il ne pourrait rien arriver, si ?

Elle savait que ça ferait plaisir à Astrid. De plus ça pourrait peut-être un jour servir à la Blonde de savoir tirer et viser. Sait-on jamais. Elle avait déjà dû maintenir une panique dans la librairie dans laquelle elle travaillait, alors peut-être qu’un jour elle devrait utiliser ce nouveau talent. Puis ça l’aiderait à canaliser sa maladresse en plus de ça. Oui effectivement, elle était motivée…


fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyDim 25 Aoû - 15:07

retrouvailles pv. olympe 130730105745710498
L'instant qui à suivi que ma flèche se soit plantée au centre de la cible, Olympe applaudi. J'avais essayée de lui apprendre le tir à l'arc... Mais ça n'avait pas... vraiment marché. J'avais tournée la tête et elle m'a sourit, sourire que je lui ai rendu immédiatement. Une fois assise, à la lisière de la forêt, ses paroles... M'ont immédiatement plus.
- Je suis contente pour toi Astrid, tu sais qu’il soit grec, romain ou humain, qu’importe tant que tu en es amoureuse c’est tout ce qui compte. Je ne pense pas, du moins je n’espère pas ; que cette guerre entre camps durera encore longtemps. Moi-même je connais des romains, et je n’en suis pas morte ! Ponctua-t-elle la fin de sa phrase avec un petit rire.
Astrid ne comprenait actuellement pas son amie,
- Olympe, je ne peux pas l'aimer. Je ne le vois jamais, et puis comment veux-tu que j'y aille aussi facilement que toi. Moi non plus je ne veux pas de guerre, mais elle est présente. Et je ne peux pas le voir. dis-je en baissant la tête. Lorsqu'elle m'a demandée si je voulais qu'elle m'emmène voir mon "prince charmant", j'aimais comment elle le disait. Comme si nous étions dans une conte de fée, avec la princesse et le prince charmant... Mais la triste réalité était que les grecs et les romains, sont en guerre. Après avoir regardée de droite à gauche, la blonde prononça des paroles fantastiques.
- Que dirais-tu de réessayer un petit cours ? Je sens que cette fois-ci, j’arriverai peut-être à toucher la partie blanche de la cible ! Tant qu’il n’y a personne et que tu te caches derrière moi, il ne pourrait rien arriver, si ? Je rigola, elle était vraiment adorable, et faisait tout pour m'aider.
- Parfait ! Je vais te chercher un arc dans la réserve, je reviens. lui dis-je en souriant. Je me retourna et partie en courant en direction de la réserve. Je lui pris un arc similaire au mien, et décida que mes flèches lui iront. Si une est utilisée, une autre revient instantanément. Arc en main, je parti une fois de plus en courant vers le terrain d'entraînement, tout sourire.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe EmptyMer 28 Aoû - 22:23


Retrouvailles


Astrid n’avait pas l’optimisme de la jeune fille d’Iris. En même temps, la Blonde était bizarre et extravagante en tout point. Peu de personnes, voire peut-être même personne ne pouvait l’égaler dans le domaine de sa naïveté et de sa gentillesse. Quoi que dans ce dernier, elle en connaissait plusieurs autres qui étaient comme elle. Caleb par exemple : celui qu’elle avait rencontré à cause d’une mauvaise manipulation de son pouvoir ; ou bien James encore, son ami de la Forge de la Colonie.  La jeune rousse parlant ainsi de cette rencontre furtive, lui dit qu’elle ne pouvait pas l’aimer : elle ne le voyait jamais et ne pouvait pas y aller aussi facilement que son amie avec son pouvoir de téléportation. Elle, non plus ne voulait pas d’une guerre entre les deux camps, mais malheureusement elle était présente, et elle ne pouvait ainsi pas le voir. Malgré son discours, la Blonde voulait voir son amie heureuse, et vu la façon avec laquelle elle lui avait parlé de ce jeune homme : Olympe savait qu’elle ne serait qu’heureuse avec lui. Alors qu’importe l’avis arrêté de son amie, qu’importent les petites guerres qui pouvaient exister dans les deux camps : elle se fit la promesse de débarquer un jour à l’improviste, et de l’emmener avec elle. Voire son prince charmant. Et connaissant Harmony, lorsqu’elle a quelque chose en tête concernant ses amis : elle n’est pas du genre à oublier ou à manquer à sa parole ! Même si c’était des paroles, qu’elle s’était prononcée à elle-même ! Ça comptait tout de même. D’ailleurs elle ne put s’empêcher de laisser échapper quelques paroles énigmatiques avec un petit clin d’œil pour son amie :

-Un jour, je te chercherai et on ira ensemble ! Tu verras !

Son ‘’apprentie’’ comme elle aimait l’appeler, afficha un large sourire, lorsque la Blonde voulut bien réessayer un nouveau cours de tir à l’arc. Vu qu’il n’y avait personne aux alentours, Olympe s’offrait ce luxe, qu’était de réessayer une seconde fois. Autrement elle ne l’aurait jamais fait. Puis c’était aussi un petit peu pour remonter son moral. D’ailleurs la jeune fille rigola par la même occasion comme si elle avait découvert, ce pourquoi elle avait pris cette décision. Ce rire sonnait comme un remerciement pour essayer de lui remonter le moral. Astrid lui dit d’ailleurs que c’était parfait, et qu’elle allait de suite lui chercher un arc dans la réserve ; elle reviendrait aussi vite qu’elle pourrait. Riant à son tour, la Blonde regarda son amie s’en aller vers la réserve. Elle n’y avait jamais été très souvent : elle avait sa chevalière qui se transformait en épée, donc ça pouvait aider en quelque sorte. D’ailleurs depuis quelques temps, elle l’avait confié à James, histoire de voir ce que le cadeau de sa mère pouvait raconter. Elle trouvait que cela pourrait être la meilleure initiative, afin d’en savoir un peu plus. Bien sûr, si elle avait une histoire banale et ordinaire, elle serait un petit peu déçue sur le coup, mais rien de très grave, ni de permanent. Attendant le retour de son amie, Olympe partit examiner les cibles de l’archère, se penchant légèrement en avant ; elle vit les trois impacts au centre des trois flèches précédentes. Ce n’est malheureusement pas demain la veille qu’elle arriverait à faire cela. Viser la cible, serait déjà un début !

La cadette revint alors en courant – un peu comme elle était partie – un arc en main, assez similaire à son arme à elle qu’elle avait dissimulé dans une barrette à cheveux. Aussi pratique qu’une chevalière ! Olympe imaginait que c’était la rousse qui fournissait les flèches, vu qu’elle n’avait pas emporté de carquois avec elle. Revenant alors près d’elle, Olympe lui rendit son sourire, avant de s’emparer de l’arc et de le sous-peser légèrement dans sa main. C’était définitivement plus léger qu’une épée et elle allait avoir du mal à s’y faire. Mais l’affaire de quelques heures, ça ira ! C’était maintenant l’heure d’échanger les rôles, de faire passer l’élève en tant que tutrice et la tutrice en tant qu’élève. Reportant alors son attention sur son amie, après que l’arc l’avait captivée quelques instants, elle ajouta à son intention :

-Bon alors, je t’écoute Astrid ! Placement, mouvement, conseil ; aujourd’hui c’est toi qui tiens les rennes !

Un petit rire suivit d’un sourire s’échappa de ses lèvres. Et elle avait raison, comme dit, leurs rôles étaient maintenant échangés.


fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas

retrouvailles pv. olympe Empty
MessageSujet: Re: retrouvailles pv. olympe   retrouvailles pv. olympe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

retrouvailles pv. olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» retrouvailles pv. olympe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ HISTOIRE DE SE DÉTENDRE.  :: Emportés par le Léthé. :: Archives des RP.-